Vous êtes ici : Accueil Agenda culturel LES RENCONTRES DU CINÉMA FRANÇAIS

LES RENCONTRES DU CINÉMA FRANÇAIS

LES RENCONTRES DU CINÉMA FRANÇAIS du lundi 29 octobre au mardi 30 octobre Cinémathèque Oran

Les premières Rencontres du cinéma français sont organisées en partenariat par la Cinémathèque algérienne et l’Institut français d’Algérie. Elles proposent au public algérien un regard sur les films de la nouvelle création cinématographique française, en présence de leurs réalisateurs.

Cinéma Retour à la liste

C’est une première et un rendez-vous de choix que proposent en 2012 la Cinémathèque algérienne et l’Institut français d’Algérie. Ces rencontres du cinéma français sont organisées en effet sous le signe de la Nouvelle création cinématographique française. 
Fraîcheur, créativité, audace : nous sommes heureux de mettre à disposition du public algérien une sélection de films récents, marqués à la fois par l’effervescence d’une époque, par les interrogations que suscitent les tiraillements de la société, mais aussi par l’exigence esthétique et le goût de l’expérimentation qui sont ceux de nombreux cinéastes français d’aujourd’hui.

Sur Oran deux journées seront consacrées à ces rencontres en présence des réalisateurs Jean Mouton et Chloé  Scialom.

 

  • Les films sont à 14h30 et 17h.
     

Lundi 29 octobre

14h30 :

HORS SATAN
de Bruno Dumont, (France, Drame, 109’, 2011)
Avec : David Dewaele, Alexandra Lematre, Valerie Mestdagh.

En bord de Manche, sur la Côte d’Opale, près d’un hameau, de ses dunes et ses marais, demeure un gars étrange qui vivote, braconne, prie et fait des feux. Un vagabond venu de nulle part qui, dans un même souffle, chasse le mal d’un village hanté par le démon et met le monde hors Satan.

« Film plein de bruit et de fureur, sans paroles (ou presque) ni musique, baigné d’une lumière changeante qui doit plus au passage des nuages devant le soleil qu’à la complexité des éclairages, Hors Satan est un grand spectacle austère. » Le Monde

Bruno Dumont
Ancien professeur de philosophie, Bruno Dumont réalise une quarantaine de films documentaires et publicitaires depuis 1986 (pour des bonbons, des tracteurs, des notaires, du jambon, des ouvriers, des briques, du charbon…). En 1993, il signe son premier court métrage : Paris (Paris), puis l’année suivante, il écrit pour la télévision quatre volets de la série documentaire Arthur et les fusées, ainsi qu’un scénario de court métrage, Marie et Freddy. Ces deux personnages deviennent les héros de son premier long métrage, La Vie de Jésus, qui reçoit le prix Jean Vigo 1997.

 

17h :

LA BALLADE DE QUIDAM ET LAMBDA
de Chloé Scialom et Nicolas Le Bras, (France, Documentaire, 59’, 2012).
En présence de la réalisatrice

Cette nuit, Quidam s’est trouvé magiquement transféré dans un pays étranger, à mille lieues de sa famille et de tous ses repères. Le voilà en France, à Marseille, et tout en haut de la Canebière, sur la place Gambetta. Ici, venus du Nord comme du Sud, beaucoup d’hommes et de femmes vivent dans la rue où ils partagent survie, ennui, amitié, amour et colère dans des relations de solidarité complexes.

Or, certains d’entre eux témoignent d’avoir aperçu pour la première fois Quidam alors qu’il dormait sous le kiosque à musique, en plein coeur de la place. D’autres racontent qu’au matin ils l’ont vu rôder, perdu, cherchant au hasard les moyens de sa survie. Parce qu’ils lui ressemblaient tous par aspects, ils ont resserré leur groupe autour de lui. Parmi eux, Quidam aurait rencontré une femme, Lambda, dont il serait tombé amoureux.

À travers cette légende urbaine qui roule d’une bouche à une autre, les naufragés de la place Gambetta nous racontent les péripéties d’une vie ballottée, qui ressemble par bribes à chacune de leurs vies.

Chloé Scialom
Elle a été comédienne dans plusieurs pièces de théâtre, actrice dans le court-métrage Le Revenant de Chadi Nakle et Khemaïes Safsaf ; elle a écrit  plusieurs nouvelles et pièces de théâtre ; elle a été technicienne (lumière et son) sur Le remède de Nabil Gamès, produit par la ville de Lyon ; elle a réalisé plusieurs films de promotion pour Traversant 3 (collectif artistique à Lyon) ainsi que pour Exploration Pacifique (un remorqueur qui embarque des scientifiques et artistes pour réaliser un état des lieux du Pacifique). Elle travaille actuellement à la réalisation du film La foule, seule ainsi qu’à la préparation de deux autres longs-métrages.

 

Mardi 30 octobre

14h30 :

ON CONNAIT LA CHANSON
(France, Angleterre, Comédie musicale, 120’, 1997)
Avec : Sabine Azéma, Pierre Arditi, André Dussollier

Suite à un malentendu, Camille s’éprend de Marc Duveyrier. Ce dernier, séduisant agent immobilier et patron de Simon, tente de vendre un appartement à Odile, la soeur de Camille. Odile est décidée à acheter cet appartement malgré la désapprobation muette de Claude, son mari. Celui-ci supporte mal la réapparition après de longues années d’absence de Nicolas, vieux complice d’Odile qui devient le confident de Simon

 

17h :
DE BON MATIN

de Jean Marc Moutout, (France, Belgique, Drame, 91’, 2010Avec : Jean-Pierre Darroussin, Valérie Dréville, Xavier Beauvois. En présence du réalisateur.

Lundi matin, Paul Wertret se rend à son travail, à la banque où il est chargé  d’affaires. Il arrive, comme à son habitude, à huit heures précises, sort un  revolver et abat deux de ses supérieurs. Puis il s’enferme dans son bureau. Dans l’attente des forces de l’ordre, cet homme, jusque là sans histoire, revoit des pans de sa vie et les évènements qui l’on conduit à commettre son acte…

« Toute la puissance de «De bon matin», porté par un Darroussin magnifique, tient dans cette idée : ourler sa critique sociale d’une passionnante ambiguïté morale. » Le Nouvel Observateur

 

Les rendez-vous à venir
Voir tous les événements entre le :
/ /  
et le :
/ /  

Info dernière minute 

Cours de français : session été 2019.

 

 

 

 

 

 

 

« Juin 2019 »
Juin
DiLuMaMeJeVeSa
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30
Inscrivez-vous à la newsletter