Vous êtes ici : Accueil Actualités Appels à projets PREMIER APPEL À PROJETS LITTÉRAIRES DE L’ANNÉE 2021

  •  
Inscrivez-vous à la newsletter

PREMIER APPEL À PROJETS LITTÉRAIRES DE L’ANNÉE 2021

Le Bureau du Livre de l’Institut Français d’Algérie et le Service de Coopération de l'Action Culturelle de l'Ambassade de France lancent le premier appel à projets littéraires de l’année 2021. Pour être examinés par la commission qui se réunira à cet effet, les projets doivent nous parvenir, au plus tard le 18 mai 2021. Aucun projet reçu postérieurement à cette date ne sera examiné.

 

Nous vous invitons à prendre attentivement connaissance des conditions d’attribution des aides ainsi que des pièces justificatives à fournir. Les dossiers incomplets ne seront pas examinés.


Les projets pouvant donner lieu à soutien concernent uniquement le secteur du livre.

Les demandes peuvent entrer dans les catégories suivantes :

           aide à la cession en français, aide à la cession en arabe
           aide à la traduction
           aide à la publication

Les dossiers de coédition seront également étudiés.

 Une attention particulière sera portée aux essais (notamment en sciences humaines et sociales), aux romans et à la littérature jeunesse. Les ouvrages pratiques et parascolaires, ou tombés dans le domaine public, notamment, sont exclus du champ de la subvention.

Qui peut déposer un projet ?

         Les éditeurs algériens
       Les associations et entreprises culturelles algériennes qui portent un projet littéraire


Les appuis consentis sont sous la forme d'une subvention en dinars algériens.

 

CANDIDATURE

  Vous devez remplir les documents suivants :

- La circulaire concernant la prochaine commission, qui comporte les éléments à joindre, en fonction du type de subvention demandée, (fiche téléchargeable ici)


- Un modèle de budget, équilibré en recettes et en dépenses, à remplir intégralement, (modèle téléchargeable ici)

 

- Un exemple de budget équilibré, pour ceux qui ne seraient pas familiers avec la procédure, (fiche téléchargeable ici)


- Le cas échéant, si vous avez déjà bénéficié d’un appui de l’ambassade de France ou de l’IFA, il est impératif de fournir au moment du dépôt de votre dossier un bilan moral et financier de l’opération précédemment menée, (modèle téléchargeable ici)

 

 

Envoi du dossier

Le dossier complet est à envoyer impérativement par courriel, au plus tard le 18 mai 2021, à nassim.rouchiche@if-algerie.com et pierre.blouin-hulin@diplomatie.gouv.fr

Attention au poids des fichiers, qui ne doivent pas excéder 3 MO. Les liens Wetransfer et Googledrive ne sont pas acceptés.

Un courriel de confirmation de bonne réception vous sera envoyé. Dans le cas contraire, merci de contacter Nadia Cherrared : nadia.cherrared@diplomatie.gouv.fr

 

 

TRAITEMENT DU DOSSIER

- Seuls les dossiers correctement remplis et complets seront étudiés par la commission de sélection des projets.

- Vous recevrez par courrier électronique le résultat de la commission dans un délai de deux mois à compter de la date limite de candidature.

- En cas d’acceptation, une convention sera établie avec la structure porteuse du projet, établissant la nature du soutien de l’Institut français d’Algérie, les conditions de réalisation et d’évaluation du projet, la visibilité accordée au soutien de l’IFA.
Merci de tenir également compte dans le développement de votre projet des délais d’octroi d’une subvention (de 2 à 4 mois).

 

 

REMARQUES

- La commission de sélection est libre de déterminer le montant du soutien consenti aux projets retenus.

- Dans le cas où vous auriez déjà bénéficié d’un appui de l’ambassade de France ou de l’IFA, la commission de sélection sera particulièrement vigilante au respect des obligations du bénéficiaire mentionnée par la convention.

 

 

Communication :

Les projets soutenus par l’Institut français d’Algérie dans le cadre de son appel à projets sont susceptibles de faire l’objet d’une communication dédiée (Communiqué de Presse, publication en ligne, etc.) ou d’être mentionnés dans le cadre d’une communication plus large sur la coopération culturelle franco-algérienne.
Si un porteur de projet ne souhaite pas figurer sur ces documents de communication, il devra le signaler explicitement à l’Institut français d’Algérie.