Vous êtes ici : Accueil Actualités Appels à candidatures Bourses pour l'étude des religions 2020

  •  
Inscrivez-vous à la newsletter

Bourses pour l'étude des religions 2020

Le programme de bourses d’études est ouvert à la fois pour des futurs cadres religieux amenés à exercer des responsabilités au sein d’une institution religieuse et pour des étudiants ayant un projet d’études en sciences humaines lié directement et de façon évidente aux sciences religieuses.

• Objet du programme

Le programme d'excellence finance des bourses d’études dans les matières pertinentes (histoire, philosophie, théologie…), en priorité de niveaux master et doctorat, ou de niveau licence selon la qualité des dossiers.

 

• Public concerné

Ces bourses concernent des étudiants :

  • francophones. Pour les étudiants qui souhaiteraient consacrer une période préparatoire en France afin de se perfectionner en français, la demande de bourse d’études devra être faite avant le départ de l’étudiant. Ces cas seront justifiés par le poste et le responsable religieux, si le candidat dépend d’une autorité ou d’une communauté religieuse. À l’issue de la sélection, si la candidature est retenue, le financement de cette période préparatoire ne sera pas assuré par le Département.
  • ressortissants de tous pays, hormis ceux l’Union Européenne et d’Amérique du Nord.

Toutes les religions sans exclusive sont concernées.

Les candidatures d’étudiants en cours d’études à l’étranger sont prioritaires par rapport à celles d’étudiants installés en France.

Les étudiants ayant déjà bénéficié d’une bourse d’études en sciences religieuses ne sont pas éligibles.

 

• Modalités

  • La bourse est attribuée pour un cycle d’études (ou pour une partie de celui-ci dans le cas des bourses courtes) par une commission de sélection au Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (composée de la direction générale de la mondialisation et du conseiller pour les affaires religieuses). Il appartient donc à l’étudiant de prévoir les moyens financiers nécessaires à la poursuite éventuelle de ses études en France au-delà de la période couverte par la bourse.
  • Si le candidat dépend d’une autorité ou d’une communauté religieuse, un engagement de cofinancement de la part de celle-ci constituera un avantage pour ce candidat.
  • Les bourses, gérées par Campus France, sont des allocations aux taux standards retenus pour les différents cycles d’études. Le montant de l’allocation versée pour une bourse d’études de niveau Licence ou Master est de 700  euros par mois (taux en vigueur au 1er janvier 2020). Le montant de l’allocation versée pour une bourse d’études de niveau Doctorat est 1 060 euros par mois (taux en vigueur au 1er janvier 2020).
  • Le voyage A/R ou toute formation linguistique préalable ne sont pas pris en charge.
  • La prise en charge de l’hébergement de l’étudiant par une institution ou une association religieuse doit être mentionnée dans le dossier.

En 2020, les candidats peuvent postuler à des bourses longues ou courtes :

  • Bourses longues

    Elles couvrent une période d’études allant de 12 à 36 mois pour tout ou partie d’un cycle d’études en France (Master, Doctorat, éventuellement Licence selon la qualité des dossiers).
  • Bourses courtes

    Elles couvrent une période d’études de 6 mois et financent prioritairement des séjours en France qui s’inscrivent dans le cadre d’un doctorat, avec ou sans cotutelle, ou d’un post-doctorat. D’autres cycles de formation sont néanmoins susceptibles de bénéficier d’une bourse courte.

 

• Pièces constitutives du dossier de candidature pour une demande de bourse longue ou courte :

1. Formulaire de bourse d'études dûment complété (à télécharger ici) ;

2. Diplôme proposé en équivalence du baccalauréat français et sa traduction certifiée exacte visée par l'Ambassade de France ;

3.  Autres diplômes supérieurs et leurs traductions certifiées exactes, visées par l'Ambassade de France ;

4.  Attestation délivrée par l'établissement français d'enseignement supérieur certifiant qu'il pourra accueillir le candidat, en indiquant la formation prévue et le diplôme visé ;

5.  Projet détaillé des études en France indiquant l’objectif professionnel après l’obtention du diplôme. Dans le cas d’un doctorat, fournir une présentation détaillée du projet de thèse ;

6. Pour les candidats à une inscription en licence, document établi par le service de coopération et d'action culturelle (SCAC) de l'Ambassade de France ou de l'Institut Français justifiant cette demande ;

7. Pour les candidats originaires de pays où le français n’est pas la langue officielle, attestation du score obtenu au Test de Connaissance du Français (TCF) de moins de deux ans, ou diplôme d’études de la langue française (DELF B2) ou diplôme d’études approfondi de la langue française (DALF C1 ou DALF C2).

Pour les candidats dépendant d’une autorité ou d’une communauté religieuse :

A. Certificat(s) du statut de religieux délivré(s) par l’autorité ou le responsable religieux, visé(s) par l'Ambassade de France ;

B. Recommandation de l’autorité ou du responsable religieux, comprenant, en cas de candidatures multiples, l'ordre de classement des candidats présentés ;

C. Documents relatifs au cofinancement de la bourse émis par l’autorité ou la communauté religieuse présentant le candidat.

 

Dépôt de candidature

Pour répondre à l’appel à candidatures, vous devez remplir le formulaire de bourse téléchargeable ci-dessous et l’envoyer, par voie électronique accompagné des pièces à joindre, à cette adresse électronique, avant le 15 mai 2020 (à minuit, heure algérienne) délai de rigueur.

NB : La candidature ne sera prise en compte qu’après réception par courriel de l’intégralité des documents demandés. Les dossiers transmis directement au Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères par un étudiant ou un établissement ne sont pas éligibles.

 

• Résultats

Les candidats (et leurs autorités ou communautés religieuses, si le lauréat en dépend) seront informés des résultats de la sélection au début du mois de juin.