Vous êtes ici : Accueil Agenda culturel Pourquoi les nations se refusent-elles à mourir ?

  •  
Inscrivez-vous à la newsletter

Pourquoi les nations se refusent-elles à mourir ?

Pourquoi les nations se refusent-elles à mourir ? mercredi 11 juillet à 17h00 à l'Institut Français

Pascal Ory est agrégé d’histoire, ancien pensionnaire de la Fondation Thiers, docteur ès lettres et sciences humaines.

Conférence Retour à la liste

Beaucoup de discours affirment que la nation est une notion obsolète. On avance, dans les faits, les progrès de la «mondialisation» et, dans les principes, la supériorité de l’internationalisme sur le nationalisme. On essaiera d’expliquer ici pourquoi la nation a encore de beaux jours devant elle, qu’on s’en réjouisse ou qu’on s’en lamente. C’est assez simple : elle a été dans l’histoire une fille de la modernité politique «souveraineté populaire» ; elle est dans le présent une ressource pour les dominés après l’échec de la gauche radicale.

Enfin, philosophiquement, ce n’est pas parce qu’elle est une «construction»  qu’elle est inauthentique, voire mystificatrice : l’histoire des sociétés est l’histoire d’une série de constructions réussies, sans lesquelles les sociétés s’effondrent.

Entrée libre