Vous êtes ici : Accueil Agenda culturel Hommage à Michel Piccoli

  •  
Inscrivez-vous à la newsletter

Hommage à Michel Piccoli

Hommage à Michel Piccoli du samedi 14 mars au jeudi 28 mai En ligne

Il serait très facile et très aisé de dire qu'un des derniers monstres sacrés nous a quitté tellement il est vrai que Michel Piccoli était un monstre du cinéma et du théâtre.

Cinéma Retour à la liste

 

Hommage à Michel Piccoli   

 

Habemus Piccoli (On a Piccoli)

Il serait très facile et très aisé de dire qu'un des derniers monstres sacrés nous a quitté tellement il est vrai que Michel Piccoli était un monstre du cinéma et du théâtre.

Fils d'un couple de musiciens, cet adolescent introverti décide à l'âge de 18 ans de devenir acteur et suit alors des cours de théâtre.

Sa première apparition à l'écran date de 1945 dans Sortilèges de Christian Jaque, mais c est en 1963 qu il connaîtra la celebrité lorsque Jean-Luc Godard lui offre le premier rôle dans Le Mépris, film dans lequel il forme  avec Brigitte Bardot un couple de légende.

S ensuivent de nombreuses collaborations avec ce qui se fait de meilleur dans le cinéma tel que Bunuel (Le journal d'une femme de chambre 1964, Belle de jour 1967, Le charme discret de la bourgeoisie 1972, , le fantôme de la liberté 1974) ou encore Marco Ferreri dans son très controversé La grande bouffe 1973.

Prenant la pleine mesure de son talent, Michel Piccoli excelle dans Le saut dans le vide de Marco Bellecchio  (Prix d’interprétation masculine,Cannes 1980) et Une étrange affaire de Pierre Granier-Deffere (Prix d’interprétation masculine, Berlin 1982)

En 2005, Nanni Moretti lui offre un de ses derniers grands rôle dans Habemus Papam ou son incarnation d'un pape dépressif et enclin aux doutes est saluée par l'ensemble de la critique.

Son tout dernier rôle sera, en 2014, dans Le gout des myrtilles de Thomas de Thiers.

Avec Piccoli nous pouvons dire Habemus Michel (On a Michel).