Vous êtes ici : Accueil Agenda culturel HÉRITAGE DE L’ARCHITECTURE COLONIALE : ATOUT OU FARDEAU POUR LA SOCIÉTÉ ALGÉRIENNE D’AUJOURD’HUI

  •  
Inscrivez-vous à la newsletter

HÉRITAGE DE L’ARCHITECTURE COLONIALE : ATOUT OU FARDEAU POUR LA SOCIÉTÉ ALGÉRIENNE D’AUJOURD’HUI

HÉRITAGE DE L’ARCHITECTURE COLONIALE : ATOUT OU FARDEAU POUR LA SOCIÉTÉ ALGÉRIENNE D’AUJOURD’HUI mardi 28 octobre à 18h00 à l'Institut français d'Alger

Par Vincent Bertaud Du Chazaud, architecte et docteur en Histoire de l’art et Soraya Bertaud Du Chazaud, historienne de l’architecture

Conférence Retour à la liste

Durant la colonisation, l’hostilité des autorités françaises et des Français d’Algérie était vive vis-à-vis de l’architecture moderne et des projets urbains de Le Corbusier, le projet « Obus » étant comme une bombe sur la ville d’Alger. Celui-ci, malgré les importants projets qu’il fit pour le pays et l’amour qu’il lui portait, n’y a jamais réalisé la moindre
construction. Aujourd’hui le sujet reste sensible et soulève la question de la protection de l’architecture française en Algérie, laquelle est aujourd’hui dans une impasse.
Pourtant, l’envie d’une revalorisation et d’un intérêt pour ce patrimoine architectural ne manque pas de la part de certains algériens luttant pour sa protection et sa reconnaissance.
En passant de l’architecture haussmannienne à une architecture moderne dépouillée, sans oublier les façades et les cours d’immeubles Arts déco, Alger fait pourtant preuve d’une
audace et d’une diversité architecturale rarement vue dans d’autres villes. Cette richesse architecturale et urbaine pourrait très certainement être un essor culturel pour le pays.

Vincent Bertaud Du Chazaud, architecte ENASAIS, expert près de la Cour d’appel de Paris, docteur en Histoire de l’art université Paris1-Panthéon-Sorbonne
Soraya Bertaud Du Chazaud, historienne de l’architecture- Master 2 université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Entrée libre