Vous êtes ici : Accueil Agenda culturel Cravates buissonnières de Dokman

  •  
Inscrivez-vous à la newsletter

Cravates buissonnières de Dokman

Cravates buissonnières de Dokman du mardi 07 mai au jeudi 30 mai à l'Institut français d'Alger

Exposition du mardi 7 au jeudi 30 mai 2013 à l'Institut français d'Alger

Exposition Retour à la liste

Unificateur des genres, Dokman est inclassable. Multiple dans ses choix thématiques et de couleurs, il semble vouloir parler à tous, dans une recherche de la fusion parfaite. II est l’ « hermaphrodite» des sens, échappant à tout embrigadement, à tout cloisonnement. Il peint sans s'interroger : il sait.


Son regard s'attache aux êtres et en capte la « primitivité », c'est-à-dire, ce que,
inconsciemment, leur âme nous « raconte ». Dokman n'ignore pas que l'on ne voit pas
toujours ce que l'on croit voir. II « regarde avec le coeur », mais qui a dit que le coeur n'était qu'amour ? N'est-il pas également sang, peurs et haines ?


Voilà probablement en quoi ce peintre est contemporain. Son discours est, assurément, celui d'une génération (la sienne) hautement et pleinement lucide.


Un regard diabolique, enflammé, porté par un visage terrifiant à la chevelure flamboyante et... C'est un sentiment de détresse et de pathétique solitude qui s'en dégage et qui vous étreint. Comme si Dokman cherchait à nous enseigner que les « méchants », les « exclus », sont les « êtres les plus lucidement désespérés......
L'histoire que les tableaux racontent vous happe.

Djalila Hajar Bali