Vous êtes ici : Accueil Médiathèque Cycle Abdel Malek Sayad

Cycle Abdel Malek Sayad

Dans le cadre de la valorisation des archives Abdelmalek Sayad (1933-1998), l'Association de Prévention du Site de la Villette (APSV) et la Cité Nationale de l'Histoire de l'Immigration (CNHI) proposent, à l'invitation de L’Institut Français d'Oran,en partenariat avec le Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (CRASC), un cycle de rencontres - formations destinées à mettre en débat la question de l'émigration/immigration aujourd'hui. Ce cycle se propose d'apporter différents éclairages sur l'oeuvre de l'inventeur de la sociologie de l'émigration-immigration qu'a été Abdelmalek Sayad (1933-1998).

Abdelmalek Sayad (1933-1998)

Formation & parcours professionnel

Abdelmalek Sayad est né en 1933 en Kabylie, au nord de l'Algérie, troisième et unique garçon d'une famille de cinq enfants.
Entré à l'école à l'âge de sept ans, il fait ses études primaires dans son village natal. Il continue sa scolarité au lycée de Bgayet (Bougie), puis suit une formation d'instituteur à l'Ecole Normale de Bouzareah à Alger. Il est ensuite nommé instituteur à l'école du quartier Barberousse dans la casabah d'Alger. Il poursuit enfin ses études à l'université d'Alger où il rencontre Pierre Bourdieu. En 1963, il s'installe en France. D'abord vacataire au Centre de Sociologie Européenne de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), il intègre en 1977 le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) en tant que Directeur de recherches en sociologie.  Abdelmalek Sayad décède le 13 mars 1998.

Champ de la sociologie

Abdelmalek SAYAD fut un analyste remarquable de nos sociétés, celles qui se font écho de part et d’autre de la Méditerranée, prises dans un rapport à la fois de proximité et de distance, de connivences et de rapports de force.
Son intuition, ses exigences méthodologiques et théoriques pour appréhender dans le même mouvement d’analyse société d’accueil et société d’origine, passé et présent, ont donné aux analyses d'Abdelmalek Sayad une portée originale et inestimable dans le champ de recherche sur les migrations.

Ses entretiens qui donnaient véritablement la parole aux migrants, aux « sans voix », aux "sans paroles" et aux "sans histoires", permettaient de lier histoire singulière et histoire collective, approche macrosociologique et microsociologique, dans une vision heuristique des rapports sociaux, noués à des niveaux et à des échelles différentiés (individu, famille, groupe, société, État-nations, aires géographiques, etc.)

Son oeuvre, par ses multiples ramifications, a saisi les rapports de complémentarité entre disciplines différentes, entre démarches et objets sociaux traditionnellement analysés de façon distinctes ou perçus comme étrangers au champ d'étude des migrations. Bien plus, loin de cantonner l'oeuvre de Sayad à la seule sociologie des migrations - dont il fut l'un des initiateurs marquants en France - un renversement de perspectives peut avoir lieu, à savoir comment des disciplines différentes : sciences politiques, démographie, histoire, droit, philosophie, anthropologie, sociologie (du droit, de l'éducation, de la famille, de la santé), à travers des objets d’analyse multiples, font écho à une oeuvre riche et fondatrice de ruptures et d’apports épistémologiques en facilitant rencontres et débats.

Cette approche rend justice à un travers dénoncé par le chercheur, à savoir l'indignité sociale conférée à l'objet "immigration" à la fois en tant que problème social et en tant qu'objet d'étude
académique. L'entreprise de dévoilement autour des questions des relations entre immigration, État, Nation et Droit, est inscrite au coeur du travail sociologique d’Abdelmalek
Sayad qui a su conférer à la sociologie de l'immigration le statut de la meilleure introduction à une sociologie de l'État et, partant, à une sociologie du pouvoir au sens le plus générique du terme (1).
(1) Extraits de l'appel à contributions pour le Colloque international organisé à Paris en juin 2006 par l'Association des Amis d'Abdelmalek Sayad.

 

La question de l'immigration

« En sociologie, il est le « père fondateur » de la question de l’immigration sur laquelle il va porter un double regard. Pour étudier cette question complexe, il va placer au coeur de son analyse l’émigré-immigré et ne va plus considérer ce dernier comme une force de travail mais comme « un fait social dans sa globalité ». Au coeur de son analyse, le sujet émigré-immigré va être au centre de deux systèmes :

  •  variables d’origines : caractéristiques sociales (aptitudes socialement déterminées dont le sujet est porteur avant l’émigration) ;
  • variables d’aboutissement : ensemble des variables qui, dans la société française, vont déterminer le devenir du sujet. Il étudie le rapport entre deux sociétés et, plus particulièrement, les sociétés française et algérienne.

À travers ces trajectoires individuelles, Abdelmalek Sayad aborde le système dans sa globalité. Il va rompre avec une immigration homogène soumise aux mêmes mécanismes et mettre en exergue le fait qu’il peut y avoir différentes générations dans l’immigration.
Ainsi, sa sociologie du début des années 1970 vient en rupture avec les analyses sociologiques précédentes qui portaient un regard très déshumanisant sur l’immigré. Il va partir d’une double vision, diachronique (historique) et synchronique (présente) accordant ainsi une place primordiale à la colonisation et à la décolonisation de l’Algérie. Il apporte donc un regard neuf et plus humain sur la question délicate des migrations.

Bibliographie

• Avec Pierre Bourdieu, Le déracinement : La crise de l’agriculture traditionnelle en Algérie, Paris, Les Éditions de Minuit, 1964

• L’immigration, ou les paradoxes de l’altérité, De Boeck Université, 1992, 331 p.

 

 

Rencontre  Abdelmalek SAYAD

1ere Rencontre 4 fév. 2010


Conférence
«  Lecture croisée de La double absence de Abdelmalek Sayad »
Tassadit Yacine, directrice l’EHESS,
Claudine Chaulet,  professeur émérite de sociologie, université d’Alger

Contrepoint artistique
Daraja théâtre, a la recherche de harraga 
Bruno Seralongue Risky lines
Sadek Rahim, Great expectations


2ème Rencontre 6 mai 2010


Conférence
« La (les) relation (s) Sayad / Bourdieu »
Christian de Montlibert, émérite de sociologie de l’université de Strasbourg et Président de l’association des Amis d’Abdelmalek Sayad
Mustapha Haddab, Professeur de philosophie de l’université d’Alger

Contrepoint artistique  
Jean-Luc Vilmouth, Dream houses
Sadek rahim, Leaving paradise


3ème Rencontre 10 oct. 2010


Conférence
Gérard Noiriel, directeur d’études à l’EHESS « Sayad et l’histoire de l’immigration »
Habib Tangour, université d’Evry-Val-d’Essonne  « L’ailleurs-là de l’exil : de la ghorba à la hidjra »

Contrepoint artistique  
Chantal Akerman, De l’autre côté 


4ème Rencontre 20 fév. 2011


Conférence
Yves Jammet, directeur de formation professionnelle au sein de l’Association de Prévention du Site de la Villette « bdelmalek Sayad, vers la sociologie de l’imigration-immigration. »
Adelhafid Hammouche, professeur de sociologie Lille 1 «Bourdieu, Sayad et l’habitus décalé : une approche engagée de l’altérité »

Contrepoint artistique
Matthieu Laurette, Citizen project
Sadek Rahim, Mating season

 

5ème Rencontre 08 mai 2011


Conférence
Farida Souiah, Doctorante chercheuse et chargée de cours à Sciences Po Paris, rattachée au CERI « Immigration et pensée d’Etat »

Sabah Chaib, Docteure en science politique de l'IEP de Paris. Chercheure et consultante
« Les commerces de détail tenus par des algériens en Ile-de-France »

Contrepoint artistique
Valérie Jouve, Image


6ème Rencontre 13 Décembre 2011


Conférence
Brigitte Mazon, Ingénieur de recherche responsable du service des archives de l’EHESS
« La mise en archives des Sciences Sociales : retour d’experience de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociale, Paris »
Fouad Mustapha Soufi, Historien, chercheur au CRASC « Les archives de la recherche et des chercheurs »

Contrepoint artistique
Pierre Carles, film  sur Pierre Bourdieu «  la Sociologie est un sport de combat ».

 

7ème Rencontre 12 avril 2012


Conférence
Franck Poupeau, Chargé de recherche 1ère classe au CNRS directeur de recherche associé à l’IHEAL « Immigration et pensée d’Etat »
Ghilène Essaïd Hazem, docteur en sciences du langage.

Contrepoint artistique
9 mai 2012 présentation de l’exposition itinérante (maquette)
Christian de Montlibert, professeur émérite de sociologie de l’université de Strasbourg et Président de l’association des Amis d’Abdelmalek Sayad, « Sayad, un savant engagé » – présentation de l’exposition itinérante (maquette).


8ème Rencontre 18 octobre 2012 

 

Conférence

Claude Seibel, inspecteur général honoraire de l’INSEE.  « Naissance d'un sociologue algérien : Abdelmalek Sayad et les enquêtes de l'ARDES (1958-1962 »

Hocine Labdelaoui, professeur de sociologie à l’université Alger 2  «Éléments de réflexion sur la mise en place  de la recherche sur les migrations à Alger  et  sur l’apport de Sayad».

 

Contrepoint artistique
Claude Levêque, Artiste plasticien français «Seasons in the abyss ».

FORMATION PROFESSIONNELLE

2011 à ce jour crasc : quatre écoles doctorales et une semaine de formation
Ecole doctorale Sayad, la sociologie de l’émigration-immigration
Christian de Montlibert, professeur émérite de sociologie de l’université de Strasbourg et Président de l’association des Amis d’Abdelmalek Sayad

19 – 24 février 2011 Ecole doctorale 1

12 – 17 novembre 2012 Ecole doctorale 2

5 – 10 avril 2012 Ecole doctorale 3

Octobre 2012 Ecole doctorale 4

 

Programme de la journée du 20 juin, organisée à la Bibliothèque de la Cité des sciences : Mémoire collective et Migrations

 

 

Liens utiles

Télécharger les Affiches de l'Exposition Abdelmalek Sayad.