Vous êtes ici : Accueil Agenda culturel El Firak

El Firak

El Firak samedi 21 septembre à 18h00 à l'Institut français

Les pièces de Brahim Bouchelaghem tirent leur substance d’expériences personnelles marquantes qu’il sait transposer sur scène avec beaucoup de poésie et de générosité.

Danse Retour à la liste
Cie. Zahrbat Brahim Bouchelagham

Après Zahrbat, hommage émouvant d’un fils à un père parti trop tôt, il poursuit sur un thème quilui tient à coeur, celui de la séparation. C’est un séjour en Palestine avec la Compagnie Accrorap qui lui a donné envie de témoigner de l’absurdité humaine générée par le mur de la séparation entre Israël et la Cisjordanie. El Firak ne traite pas tant de cette guerre, que de toutes les déchirures liées aux conflits et à leurs décisions politiques arbitraires.

El Firak. La séparation. Elle évoque aussi l'attente, la distance. Dans un décor épuré, ces mots calligraphiés par Hassan Massoudy, projetés sur des voiles transparents, atteignent intimement les danseurs, sur qui pèsent l'arbitraire d'une séparation dictée par la politique ou la société.

Car ils interprètent leurs histoires personnelles, en particulier celle de Brahim, qui a été confronté à la construction du mur entre Israël et la Cisjordanie et a subi le placement en foyer dans l'enfance. Ecartelés entre deux mondes, sommés de choisir alors que le coeur est des deux côtés, les deux personnages d'El Firak se heurtent à la solitude, à la dureté de la lutte pour rejoindre l'autre malgré les différences. Ce fossé entre eux est également symbolisé par leurs manières distinctes de danser : l'un est tout en puissance, l'autre en souplesse.

Pour faire disparaître cette frontière, matérialisée par une ligne au sol, ils la subliment. Le combat se porte alors au-delà du mur, contre tout ce qui résiste à la rencontre des êtres. Puis, la ligne de fracture se morcelle, comme des divisions qui se multiplient ou, au contraire, un mur qui se craquelle, ou bien encore des racines porteuses de vie. Image à la fois des déchirures insidieuses et de la force vitale qui, seule, peut les surmonter.

La danse exprime à fleur de peau la souffrance humaine et l'incompréhension face à une situation tragique. La virtuosité s'efface derrière l'interprétation sensible et engagée. Avec Brahim Bouchelaghem, la gestuelle émanant du hip hop est porteuse d'histoires...

Chorégraphie : Brahim Bouchelaghem
Interprétation : Brahim Bouchelaghem, Hichem Serir Abdallah
Musique originale : Manuel Wandji
Slam : Karim Feddal
Lumières : Philippe Chambion
Durée : 30’

..................................................................................................................

Lecture démonstration hip hop
Petites histoires du hip hop en mouvement
Conférence dansée proposée par Brahim Bouchelaghem

Brahim Bouchelaghem, danseur autodidacte, propose de revisiter l’histoire de la danse hip hop et ses techniques sous forme de lecture démonstration, s’appuyant sur son expérience personnelle. Brahim a 12 ans lorsqu’il découvre comme de nombreux jeunes l’émission de Sydney H.I.P H.O.P. Un studio, décoré de graffs, un DJ (Franck II Louise) aux platines, Sidney donne « sa leçon », entrecoupée de ces images de New York avec ses groupes mythiques comme le Rock Steady Crew ou le New Yord City Breaker, ou le premier groupe parisien Paris City Breaker.

L’émission fait naître de nombreuses vocations : Brahim fait partie de ceux qui, les yeux braqués sur leurs écrans, rare source d’informations, s’exercent ensuite aux mouvements dans la rue : « On essayait de reproduire les mouvements vus dans l’émission. A l’époque, on voyait surtout du break ou du smurf ».

C’est avec un carton, remplis de vieux souvenirs que Brahim mène cette conférence dansée. De ses débuts de breaker, sa découverte des danses dites "debout" jusqu’à son statut de danseur interprète et chorégraphe, il s’arrête sur chacune des techniques avec des démonstrations qu’il réalise avec ses danseurs.

Sur un ton simple et léger avec quelques notes humoristiques, appelant parfois la participation du public, Brahim et ses danseurs n’hésiteront pas à répondre à toutes les questions à l’issue de cette lecture démonstration.

Durée : 25’

Les rendez-vous à venir
Voir tous les événements entre le :
/ /  
et le :
/ /  

Info dernière minute

 

Les épreuves complémentaires du TCF TP (expression orale et écrite) auront lieu à l’université des frères Mentouri – Constantine 1 - Bloc des lettres.

 

Les inscriptions au TCF SO sont ouvertes à partir du 29 octobre 2017.

 

Les diplômes DELF/DALF de la session de mai 2017 sont disponibles.

 

Nouvelle tarification du Test de Connaissance du Français (TCF) à compter du 17 septembre 2017 :
TCF-SO : 10 000 da
TCF-DAP : 14 000 da

 

 

 

« Octobre 2017 »
Octobre
DiLuMaMeJeVeSa
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031
Inscrivez-vous à la newsletter