Vous êtes ici : Accueil Algérie Coopération Universitaire Programmes boursiers

Programmes boursiers

L’Institut Français d'Algérie finance et coordonne des programmes boursiers bilatéraux de grande envergure, tels que le programme PROFAS, qui a permis l’octroi de plusieurs milliers de bourses à des maîtres-assistants algériens et le programme Hubert Curien Tassili qui vise la formation de jeunes chercheurs algériens dans le cadre de projets de recherche.
  • LE PROGRAMME FRANCO-ALGERIEN DE PROFESSIONNALISATION DE l’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (PROFAS)

Le programme PROFAS a été lancé pour répondre à la nécessité de former les élites administratives et universitaires de l’Algérie, c'est un programme-phare de notre coopération. 

Le PROFAS B est aujourd’hui le programme dédié au secteur universitaire. Le PROFAS C agit en direction des acteurs de la gouvernance administrative. Ce programme bilatéral de bourses eCréé en 1987, il a permis d’accueillir environ 10 000 boursiers algériens en France, pour une durée allant de 10 mois à 5 ans.

Le PROFAS B a été conçu pour permettre à des enseignants-chercheurs algériens de finaliser leur thèse de doctorat algérienne (à 70% d’avancement) pendant les 18 derniers mois au sein d’un établissement français. Environ 4000 enseignants-chercheurs ont bénéficié d'une bourse PROFAS.

Lancée en 2010, l’évaluation conjointe du programme PROFAS et les ateliers prospectifs qui l’ont animé ont amorcé une réforme en profondeur de ses modalités et de objectifs, dont les résultats seront effectifs au cours de l’année 2013.

Un comité de sélection, de placement et de suivi, composé d’experts français et algériens procède à la sélection et au placement des  boursiers, en liaison avec le Centre National des Œuvres Universitaires et Sociales (CNOUS), qui assure la gestion du programme et qui aide à la recherche de logement (cités universitaires).

  • LE PROGRAMME HUBERT CURIEN TASSILI (PHC TASSILI) et le PHC Maghreb :

Le Partenariat Hubert-Curien (PHC) TASSILI soutient la coopération scientifique franco-algérienne. Le PHC Tassili vise en particulier la formation des jeunes chercheurs. Il est financé directement par le Ministère français des affaires étrangères et européennes et par le Ministère algérien de l'enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Les établissements d’enseignement supérieur et de recherche français et algériens contribuent également au financement du programme par des coûts indirects. Certains projets s’inscrivent ou s’appuient sur des programmes des équipes existantes.

Le PHC Maghreb, commun à la France, l’Algérie, le Maroc et la Tunisie, donne depuis deux ans une dimension régionale en réunissant des équipes de recherche des quatres pays. Un premier projet a débuté en 2011 ; quatre autres projets ont débuté en 2012.

Le PHC Tassili est coordonné par un comité mixte composé d'experts des deux pays et de deux co-présidents. Il est présidé par un co-président français (actuellement M. Schmitt, Professeur à l’université d’Avignon) et un co-président algérien (actuellement M.Hadjar, Recteur de l’Université d’Alger.

Environ 30 projets sont choisis chaque année toutes disciplines confondues. En 2011, 116 projets sont actifs. Ce programme concerne plus de 600 mobilités par an dans le sens Algérie-France et 100 mobilités par an dans l’autre sens.

Chaque année l’appel à projets est ouvert de mars à mai. Les projets sont soumis à sélection après expertise bilatérale.

Les dossiers de candidatures sont saisis en ligne sur le site de Campus France, http://www.campusfrance.org/fr/tassili, et déposés auprès de l’organe de tutelle algérien par la partie algérienne. Sont éligibles uniquement les projets déposés par les deux parties.