Vous êtes ici : Accueil Agenda culturel Carte Blanche au Festival étonnants Voyageurs

Carte Blanche au Festival étonnants Voyageurs

Carte Blanche au Festival étonnants Voyageurs samedi 06 décembre à 16h30 à l'Institut français d'Alger

Avec: Jean Rouaud, Yahia Belaskri, Jean-Marie Blas de Roblès, Hubert Abraham Haddad, Michel Le Bris (sous réserve).

Conférence Retour à la liste

Le Festival “Etonnants Voyageurs“, fondé en 1990 par Michel Lebris est aujourd’hui un des moments forts de la littérature francophone, avec 200 écrivains invités chaque

année à St Malo, dont de nombreux représentants du Maghreb. L’autre particularité de ce Festival – dont le nom est tiré d’un poème célèbre de Baudelaire, est de voyager lui-même, avec des éditions qui se sont tenues à Brazzaville, à Rabat, à Haiti, etc.

L’Institut Français d’Algérie a décidé d’accorder une Carte Blanche à Michel Lebris pour venir présenter ce Festival à Alger, mais aussi pour proposer ses auteurs “coup de coeur”. Pour rester dans la thématique automnale, une table ronde de l’edition 2014 sera reprise à l’Institut Français autour de « Ecrire la guerre ».

Carte Blanche au Festival  Etonnants Voyageurs
Samedi 6 décembre 2014 à 16h30 à l'Institut Français d’Alger

Jean Rouaud est un auteur français né à Campbon (Loire-Atlantique, à l'époque Loire-Inférieure) le 13 décembre 1952. Il a reçu le Prix Goncourt en 1990 pour son premier roman : Les Champs d'honneur.
Après avoir obtenu une maîtrise de Lettres Modernes, Jean Rouaud occupe différents emplois provisoires, tels que pompiste ou vendeur d'encyclopédies médicales. En 1978, il est engagé à Presse-Océan et, comme il le raconte dans son livre Régional et drôle, après avoir travaillé à la sélection des dépêches de l'AFP, il est chargé de rédiger un « billet d'humeur » publié tous les deux jours sur la « une » du journal, avec la consigne de faire régional et drôle.
Il part ensuite à Paris, où il travaille dans une librairie, puis comme vendeur de journaux dans un kiosque. En 1988, il rencontre Jérôme Lindon, directeur des éditions de Minuit, qui va devenir son principal éditeur.
Son premier roman, Les Champs d'honneur, est publié en 1990, et reçoit le prix Goncourt. Durant les années 1990, ayant pu arrêter l'activité de kiosquier, il écrit les quatre romans qui, avec Les Champs d'honneur, forment un cycle romanesque fondé sur l'histoire de sa famille et certains aspects de sa propre vie.
En 2001, il quitte les éditions de Minuit pour les éditions Gallimard, puis rejoint Grasset.
Dernier roman paru : Un peu la guerre, Grasset, 2014

 

Yahia Belaskri est né à Oran (Algérie). Après des études de sociologie, il est responsable des ressources humaines dans plusieurs entreprises algériennes puis se tourne vers le journalisme. Un an après les émeutes d’octobre 1988, il décide de s’installer en France.
À travers de nombreux articles, des essais et des nouvelles ainsi que sa participation aux travaux de recherches sur la Mémoire de la Méditerranée, il pose un regard critique empreint d’un profond humanisme sur l’histoire de l’Algérie, de la France et des rapports si conflictuels entre ces deux pays.
Ses romans sont parus chez Vents d’ailleurs (France) et Apic (Algérie).
Les fils du jour, éd. Vents d'ailleurs, octobre 2014
Une longue nuit d’absence, éd. Vents d’ailleurs, mars 2012 ; éd. Apic 2013, Alger. Si tu cherches la pluie, elle vient d’en haut, éd. Vents d’ailleurs, 2010 ; éd. Apic, Alger 2011 ; éd Donata Kinzelbach, Frankfurt 2013 ; Prix Ouest France-Etonnants Voyageurs 2011 ; Prix Coup de cœur de Coup de Soleil Languedoc-Roussillon 2012.
Le bus dans la ville, éd. Vents d’ailleurs, mars 2008 ; éditions Apic, Alger, 2009.

 

Jean-Marie Blas de Roblès naît en Algérie, alors française, avant que sa famille ne rentre en France et ne finisse par s'installer dans le Var. Après des études de philosophie à la Sorbonne et d'histoire au Collège de France, il part au Brésil enseigner et prend la direction de la Maison de la Culture française à Fortaleza. Il reçoit en 1982 le prix de la nouvelle de l'Académie française pour La Mémoire de riz. La Chine populaire sera sa destination suivante et il aura le privilège de donner les premiers cours sur Sartre et Roland Barthes à l'Université de Tien-Tsin (Tianjin). En 1987 paraît son premier roman L'Impudeur des choses, suivi du Rituel des dunes en 1989. Pendant ce temps, il enseigne à Palerme, en Italie, ou encore à Taïwan.
Au début des années 1990, Jean-Marie Blas de Roblès va abandonner l'enseignement pour se consacrer à l'écriture et entamer son troisième roman qu'il mettra de nombreuses années à achever, Là où les tigres sont chez eux. Durant cette période, il publiera essentiellement des essais ou des textes poétiques en revue.
À partir de 1986, il participe aux fouilles sous-marines de la Mission archéologique française en Libye. Il dirige actuellement la collection Archéologies qu'il a créée chez Edisud et qui vise à vulgariser l'archéologie. Il est également responsable de rédaction de la revue Aouras consacrée à la recherche archéologique sur l'Aurès antique2.
Derniers romans parus :
L'île du Point Némo, éditions Zulma (2014)
Les Greniers de Babel, éditions Invenit (2012)
La Mémoire de riz, éditions Zulma (2011)

 

Hubert Abraham Haddad est né à Tunis le 10 mars 1947, d'un père tunisien et d'une mère d'origine algérienne, née Guedj. Après avoir vécu à Sfax, Bône et Tunis, ses parents émigrent à Paris en 1950. Écrivain, Hubert Haddad commence à publier à la fin des années soixante, d'abord dans des revues. Il fonde lui-même plusieurs revues de littérature, comme Le Point d'Être, revue littéraire, ou Le Horla. Très vite, il investit tous les genres littéraires, à commencer par la poésie avec Le Charnier déductif (Debresse, 1968).
La nouvelle et le roman tiennent la plus grande part de sa production, avec d'un côté les Nouvelles du jour et de la nuit (deux coffrets de cinq volumes chacun rassemblant soixante nouvelles) et de l'autre une vingtaine de romans comme L'Univers, premier roman-dictionnaire paru en 1999 chez Zulma et réédité en édition augmentée en 2009, ou encore Palestine (prix des cinq continents de la francophonie 2008, prix Renaudot Poche 2009).
Par ailleurs dramaturge et historien d'art, Hubert Haddad est aussi peintre (expositions à Paris, Chaumont-en-Champagne, Châlons, Orléans, Marrakech) et à l'occasion illustrateur. Il a publié de nombreux essais, comme Saintes-Beuveries (José Corti, 1989), Les Scaphandriers de la rosée (Fayard, 2002), ainsi qu'une somme encyclopédique en deux volumes sur la passion littéraire et les techniques d'écriture : Le Nouveau Magasin d'écriture (2006) et Le Nouveau Nouveau Magasin d'écriture (2007).
Il publie aussi des romans noirs, avec un personnage récurrent, l'inspecteur Luce Schlomo (Tango chinois).
Hubert Haddad est un des acteurs de la Nouvelle fiction.
Dernier ouvrage paru : Théorie de la vilaine petite fille (Zulma, 2014)


Michel Le Bris (sous részerve), écrivain et essayiste, est né le 1er février 1944 à Plougasnou en Bretagne.

En mai 1990, Michel Le Bris, après deux décennies d’activités éditoriales, qui l’ont mené de Sartre à Stevenson, de revues d’extrême gauche à la direction de collections chez Gallimard ou Flammarion, en passant par de nombreux essais à succès, Michel Lebris crée à Saint-Malo le festival Étonnants voyageurs, donné comme le point de ralliement des « petits enfants de Stevenson et de Conrad. En sous-titre : « Quand les écrivains redécouvrent le monde ».

JMG Le Clézio, Alvaro Mutis, Jim Harrison, James Crumley, James Welch, Francisco Coloane, Nicolas Bouvier, Jacques Lacarrière, Jacques Meunier, Gilles Lapouge, plus de 3 000 écrivains du monde entier s'y succéderont, pour en faire une des plus importantes manifestations littéraires de France et la plus originale. En 1992, un premier Manifeste pour une littérature voyageuse paraît aux éditions Complexe rassemblant Alain Borer, Nicolas Bouvier, Michel Chaillou, Jean-Luc Coatalem, Alain Dugrand, Gilles Lapouge, Jacques Meunier, Georges Walter, Kenneth White et Michel Le Bris. Voyageuse mais pas de voyage : c'est pour bien marquer la différence que ce dernier lance alors le mot de « littérature-monde » : « Deux mots a priori compréhensibles par tous, et entre les deux un trait d'union, qui est l'espace même de l'œuvre, à inventer par chaque artiste ».

À partir de 2000 il développe à l'étranger une série d'éditions du festival, qui en retour viendront nourrir le festival de Saint-Malo : à Missoula (Montana, USA) le Q.G. des écrivains de l'Ouest américain, à Dublin, à Sarajevo, après la levée du siège en partenariat avec le Centre André Malraux créé là-bas par Francis Bueb, à Bamako qui sera le lieu d'affirmation d'une nouvelle génération d'écrivains africains (Alain Mabanckou, Abdouramane Waberi, Kossi Effoui, Fatou Diome, Sami Tchak, Florent Couao-Zotti, etc.) puis, en 2007 à Port-au-Prince (Haïti) et en 2008 à Haïfa (Israël) Ce travail aboutira en 2007, à son initiative et à celles de Jean Rouaud, d'Alain Mabanckou et d'Abdourahmane Waberi, au manifeste Pour une littérature—monde en français signé par 45 écrivains de langue française, parmi lesquels JMG Le Clézio et Edouard Glissant, et publié dans les colonnes du Monde le 16 mars 2007. Suit en mai 2007 un ouvrage collectif, sous sa direction et celle de Jean Rouaud, Pour une littérature-monde, aux éditions Gallimard. Ce manifeste a suscité de nombreux colloques internationaux, en novembre 2008 au Danemark, en février 2009 à l'Université de Floride, (qui rassemblait 56 universitaires venus du monde entier) et à l'Université d'Alger.
Au printemps 2009 il publie aux éditions Grasset Nous ne sommes pas d'ici, retour sur son itinéraire intellectuel. Il actuellement sur son prochain roman , qui devrait paraitre en 2015.

Plus d’infos sur : www.if-algerie.com ou www.etonnants-voyageurs.com

Les inscriptions au TCF sont ouvertes toute l'année du dimanche au jeudi de 8h 30 à 16h 30 à l'Institut français d'Alger (7, rue Hassani ISSAD Alger-Centre).

Les candidats dont les noms commencent par les lettres:

A : dimanche

B : lundi

C, D, E, F, G, H : mardi

I, J, K, L, M : mercredi

N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z : jeudi

****************

A partir du 1er janvier 2018, la réservation sera limitée à 2 places pour tous nos évènements culturels. 

Nous répondons à toutes les demandes de réservation du dimanche au jeudi (inclus).

***************************

Une adresse de messagerie a été créée pour toute demande d'information concernant les cours de français : infos.dlf-alger@if-algerie.com

 

« Décembre 2017 »
Décembre
DiLuMaMeJeVeSa
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31
Inscrivez-vous à la newsletter
Les rendez-vous à venir
Voir tous les événements entre le :
/ /  
et le :
/ /