Vous êtes ici : Accueil Actualités Appels à projets L'IFA LANCE SON 1er APPEL A PROJETS CULTURELS ET ARTISTIQUES 2017

L'IFA LANCE SON 1er APPEL A PROJETS CULTURELS ET ARTISTIQUES 2017

Les projets pouvant donner lieu à soutien concernent tous les secteurs culturels et artistiques, à l’exception du livre. Les projets doivent être envoyés, au plus tard le 31 janvier 2017.

Deux commissions annuelles de sélection se tiennent chaque année. Pour être examinés par la première commission, les projets doivent nous parvenir, au plus tard le 31 janvier 2017. Aucun projet reçu postérieurement à cette date ne sera examiné.

Les appuis consentis dans le cadre de ces commissions répondent aux axes de la coopération culturelle de la France avec l’Algérie. Ils visent à soutenir de manière privilégiée :

- l’émergence de jeunes talents
- les structures associatives
- les projets novateurs dans la création contemporaine

Les projets pouvant donner lieu à soutien concernent tous les secteurs culturels et artistiques, à l’exception du Livre. Les appuis concernant le secteur du Livre et de l’écrit (appui à publication et à la traduction) donnent lieu à une procédure distincte mise en œuvre par le Bureau du Livre d’Alger et concernent uniquement les professionnels du secteur.

A noter: les projets de diffusion ne sont pas éligibles. Pour les propositions de tournée de spectacles en Algérie, il convient de contacter les Institut français d'Algérie.

Qui peut déposer un projet ?

- Les créateurs individuels, déjà engagés dans une activité artistique, s’ils sont soutenus par une structure associative ou une entreprise culturelle. Les demandes à titre individuel ne seront pas examinées.

- Les associations et entreprises culturelles algériennes ou françaises qui portent un projet en lien avec l’Algérie.

> Les demandes peuvent entrer dans les catégories suivantes :

Aide à la création
Aide à l’organisation de manifestation

 

> Les appuis consentis sont sous la forme de :

  • Subvention : montant maximum de 5 000 € (pour les structures françaises), ou équivalent en DA (pour les structures algériennes).
  • Aide à la mobilité sous forme de billets d’avion et/ou per diem : pour un montant total maximum de 3000 €.

A noter : L’aide à la mobilité est valable uniquement pour des déplacements effectués pendant l’année en cours entre la France et l’Algérie.

 

> Communication

Les projets soutenus par l’Institut français d’Algérie dans le cadre de son appel à projets sont susceptibles de faire l’objet d’une communication dédiée (Communiqué de Presse, publication en ligne, etc.) ou d’être mentionnés dans le cadre d’une communication plus large sur la coopération culturelle franco-algérienne.
Si un porteur de projet ne souhaite pas figurer sur ces documents de communication, il faudra qu’il le signale explicitement à l’Institut français d’Algérie.

CANDIDATURE


1/ Vous devez remplir les formulaires téléchargeables ci-dessous :

  • Une fiche de synthèse à remplir intégralement.
  • Un modèle de budget prévisionnel, équilibré en recettes et en dépenses, à remplir. Ce budget doit faire apparaître les autres partenaires sollicités ou déjà engagés. A noter : le financement demandé ne doit en aucun cas excéder 50 % du budget.

2/ Vous devez joindre à votre demande :

  • une lettre de demande de subvention avec le montant de l’aide sollicitée, le cachet et la signature du responsable juridique de la structure.
  • un dossier de présentation du projet
  • tout document pouvant venir en appui de la demande (travaux déjà réalisés, coupures de presse, etc.)
  • une présentation du porteur de projet + CV
  • pour une association : justification de la personnalité morale - déclaration légale, inscription à un registre -), traduite si le document est en arabe.
  • un exemplaire de RIB original (émis par la banque) scanné du compte bancaire de la structure porteuse du projet (les coordonnées bancaires d’un compte personnel ne seront pas acceptées)
  • Très important : Si vous avez déjà bénéficié d’un appui (subvention) de l’ambassade de France, il est impératif de fournir au moment du dépôt de votre dossier un bilan de l’opération précédemment menée, ainsi qu’un rapport financier.

 

3/ Envoi du dossier

 

Le dossier complet est à envoyer impérativement par mail,
le 31 janvier 2017 au plus tard, à :
alexandra.dubois@diplomatie.gouv.fr

 

Attention au poids des fichiers, qui ne doivent pas excéder 1,5 MO.

Un mail de confirmation de bonne réception vous sera envoyé. Dans le cas contraire, merci de contacter Nadia Cherrared : nadia.cherrared@diplomatie.gouv.fr

Traitement du dossier :

  • Seuls les dossiers correctement remplis et complets seront étudiés par la commission de sélection des projets.
  • Vous recevrez par courrier électronique le résultat de la commission dans un délai de deux mois à compter de la date limite de candidature.
  • En cas d’acceptation, une convention sera établie avec la structure porteuse du projet, établissant la nature du soutien de l’Institut français d’Algérie, les conditions de réalisation et d’évaluation du projet, la visibilité accordée au soutien de l’IFA.

Merci de tenir également compte dans le développement de votre projet des délais d’octroi d’une subvention (de 2 à 4 mois). La mise en œuvre des aides à la mobilité (billets d’avion) est en revanche plus rapide (compter 1 mois après acceptation).

 

Remarques : 

  • La commission de sélection est libre de déterminer la nature et le montant du soutien consenti aux projets retenus.
  • L’obtention d’un soutien de l’Ambassade de France en Algérie dans le cadre de ses appels à projets n’implique pas la délivrance de lettres d’invitation, obligatoires à l’obtention de visas algériens. Il revient au partenaire algérien d’établir les lettres d’invitation.
  • En cas de projet de film présenté par une structure française - dont le tournage est prévu en Algérie - il est impératif que celle-ci ait un partenaire algérien, en vue de faciliter ses démarches. L’ambassade de France en Algérie ne pourra apporter son concours pour l’obtention d’autorisations de tournage, la location de matériel, ou toute autre question d’ordre logistique ou exécutif.